BUDO ET BUJUTSU, LA CONTINUITÉ

 

武 "BU" ou L'ESPRIT DE PROTECTION DE TOUTES CHOSES

 

« Un guerrier se bat pour créer l’harmonie intérieure et extérieure ».

« Bu est à l’origine de toutes choses ».

« Bu est le miroir du monde ».                                                                       

                                                          O’Senseï Ueshiba Morihei, Soke fondateur de l’Aïkido.

 

Le kanji "Bu" qui correspond à la calligraphie chinoise "Wu" est la résultante de l’association de deux autres : "Hoko " (lance) et "Tome" (arrêter). Si “l’Art d’arrêter la lance“ dans les anciens "Wu-Shu" ou "Bujutsu" peut donner lieu à diverses interprétations plus guerrières (consulter l’explication détaillée), l’Esprit, le principe ou la stratégie (Bu), qui gouverne ces arts de combat demeure par contre, intemporel et universel (Zanshin).

 

"Bu" c’est aussi  par réciprocité "l’Art d’arrêter sa propre lance", dans le sens de "cesser d’utiliser les armes", quelles qu’elles soient, le grand Art de la pacification extérieure et de l’harmonie intérieure, le "Tao" suprême. La lance représentant symboliquement l’esprit,  "yang", et le sabre le réceptacle, la matière, "yin" : "couper l’intention", interne comme externe, relève autant de l’esprit que du corps (SEN), de l’anticipation comme de l’esquive, de la dissuasion comme de la non opposition.

 

Les Bujutsu et Budo ont été façonnés et peaufinés par des êtres qui flirtaient constamment avec les frontières de la vie et de la mort et qui les avaient intégrées. Le sentier abrupt qui sillonne les Arts martiaux et fusionne avec la Voie (Do), relie le matériel au le spirituel,  l’Homme à l’univers, le microcosme au macrocosme. La sève subtile et élaborée du Budo, puisant ses racines dans une culture martiale millénaire, alimentées par la source unique et universelle qu’est "Bu", a généré de purs joyaux.

 

Coupés de leur esprit originel, les “Budo“ se résumeraient à de simples luttes physiques ou sportives, coupés de leurs racines, ils deviendraient inaccessibles notamment là, où les langues et les cultures sont différentes.

 

«Les Bujutsu sont les relais du Budo, dans les deux sens, pour l’atteindre ou pour qu’il nous atteigne » (Pascal Fauliot, Michel Random, Spiritualités vivantes).

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0